Trois bonnes raisons pour devenir un as de l’animation

Beaucoup de personnes me demandent : pourquoi est-ce si important de maîtriser les techniques d’animation ? En quoi c’est tellement utile d’être capable de bien gérer des réunions ou des séances de travail ? C’est assez secondaire comme compétence, non ?

Il est évident que « l’animation » n’est pas une compétence fondamentale pour certains types de métiers. Si tu es manager, tu auras d’abord besoin de développer ton relationnel et ton sens de la gestion des personnes. Si tu es entrepreneur, tu as surtout besoin d’avoir de bonnes capacités de gestion, de la créativité… etc.

Mais toutes ces différentes fonctions ont quelque chose en commun : on y est amenés à mobiliser d’autres personnes et souvent dans des cadres collectifs. On travaille en one-on-one assez souvent certes, mais on est aussi obligés, par la force des choses, de s’asseoir autour d’une table à plusieurs et de discuter. À ce moment là, avoir aussi la capacité de transformer ces moments en purs moments de créativité et de bien-être serait ta cerise sur le gâteau. Et si ça, n’est pas une raison suffisante pour te motiver, j’en ai trois autres pour toi :

  1. Un bon animateur gagne du temps

Combien de fois as-tu pris part à des réunions qui prenaient une éternité, en les subissant comme un véritable supplice ? Combien de fois as-tu toi-même eu à conduire une réunion et t’es senti mal parce que les collaborateurs ne cessaient de regarder leurs téléphones ; certains sont même allés jusqu’à te demander « ça va durer encore longtemps ? ». La maîtrise de l’animation va te permettre de gagner en efficacité, de gérer le temps de travail de manière optimale, de savoir quand il faut, ou pas, organiser une séance de travail et quel type d’exercices utiliser pour tirer le meilleur de tes collaborateurs sans leur soutirer du temps.

      2. Un bon animateur crée une ambiance positive

Une équipe heureuse est une équipe qui gagne et une équipe qui gagne est heureuse. Le cercle vertueux de la positivité comme tu en as toujours rêvé. Lorsque les moments ou on bosse ensemble deviennent des moments « préférés », ça garantit une bonne ambiance. J’ai connu un jeune manager qui avant me disait « le mercredi matin c’est mon pire moment de la semaine, je suis obligé de conduire une réunion de quatre heures avec des mecs plus âgés que moi, je suis juste pressé d’en finir ». Après avoir suivi quelques formations chez moi et mis en pratique les quelques conseils pratiques que je donne, je l’ai revu et il m’a sorti une phrase complètement à l’opposé « Maintenant, mon équipe et moi attendons le mercredi matin avec impatience ! »

      3. Un bon animateur tire le meilleur de chacun

Ce sentiment de ne pas se sentir valorisé, tu connais ? Ce sentiment d’avoir l’impression de ne servir à rien, d’être là, juste parce qu’il le faut ? Personne ne devrait ressentir ça dans son environnement de travail. Un bon animateur a cette capacité de fédérer les autres en donnant à chacun sa place. Grâce à des outils de travail collaboratifs et participatifs, il crée une ambiance où chacun a un rôle à jouer. Est-ce que tu as déjà eu tendance à éviter de donner la parole à quelqu’un en réunion parce qu’il était « trop négatif ? » ; en tant que bon animateur, tu apprendras que le négativiste a un rôle à jouer pour l’équilibre du groupe et que son avis est important pour contre-balancer l’excès de zèle généré par trop d’enthousiasme.

Je recommande souvent aux managers de travailler leurs techniques d’animation, car j’estime que ce sont des compétences qui doivent figurer dans le top des soft skills à apprendre, par n’importe quel jeune aspirant professionnel. Être en mesure de créer une ambiance de travail positive, productive et efficace, n’est ce pas là, la finalité de tous en milieu de travail ?



Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.