Et si nos profs étaient des super animateurs ?

Depuis que je me suis consacré aux plaisirs de l’animation et de la formation innovante, je ne cesse de me poser cette question : pourquoi le système éducatif n’intègre pas ces notions et ces méthodes dans l’enseignement des élèves ? Je suis pourtant sûr qu’en chaque prof sommeille un Super Animateur!

Quand on voit qu’on peut enseigner à un groupe de jeunes des notions assez compliquées en trois jours et qu’ils en ressortent non seulement évolués, mais aussi motivés pour en apprendre davantage…pourquoi ne fait-on pas cela à l’école ?

Les méthodes d’animation participatives sont, non seulement hautement efficaces pour l’apprentissage, car elles stimulent la curiosité et associent la théorie à la pratique, mais elles sont également funs, dynamiques, excitantes !

Les sceptiques me diront : oui, mais on ne peut pas tout enseigner avec des méthodes participatives, la physique c’est la physique, on va pas faire des brise-glaces pour enseigner l’équation de célérité. Ok, peut-être pas! Mais ne peut-on pas faire un brise-glace au début du cours, histoire de détendre l’atmosphère et de créer une énergie dynamisante ? Puis des exercices de respiration pour calmer les élèves ? Ne peut-on pas leur faire faire des exercices par petits groupes ? Ne peut-on pas, de temps en temps, prendre une partie du cours, demander à quelques élèves de la préparer et de la présenter eux-mêmes à leurs camarades ?

Les applications des méthodes d’animation participatives sont innombrables, il suffit de faire travailler son imagination pour les intégrer. Je connais une amie, prof d’anglais, qui, une fois par semaine, joue au « Loups-garous de Thiercelieux » avec ses élèves. Il va s’en dire qu’elle est devenue la meilleure prof au monde et que ses élèves sont pressés d’être à son cours. Elle utilise le jeu comme moyen de détente et de motivation certes, mais elle en profite aussi pour travailler sur la communication au sein de sa classe : qui parle le plus ? pourquoi ? comment mieux écouter les autres ? pourquoi il est important de ne pas interrompre quelqu’un qui développe un argument ?…etc. Les retombées de cet exercice régulier sont phénoménales. Elle a l’une des classes les plus calmes et les plus studieuses du collège.

D’autres profs ont voulu faire pareil pour l’imiter, mais ils ont échoué ou abandonné, parce qu’ils n’étaient pas sincèrement convaincus par la méthode. Ils voulaient juste des résultats immédiats et ne les ayant pas obtenus, ils se sont découragés, ou ont trouvé l’ensemble ridicule. Dommage pour eux!

Si tu es professeur, n’hésite pas à braver les codes, tu es libre d’animer ta classe comme tu le veux. Tu as un engagement vis-à-vis du programme scolaire, donc tant que tu garantis que tes élèves apprennent ce qu’ils ont à apprendre et qu’ils obtiennent de bons résultats, qui a le droit de te juger sur tes méthodes ? Eclate toi ! Les élèves le feront aussi et tout le monde n’en sera que plus heureux et épanoui ^^

Pour finir, laissez-moi partager avec vous cette vidéo très inspirante sur le système éducatif archaïque, auquel sont confrontés nos enfants au quotidien :

Tagged under:

Leave a Reply

Your email address will not be published.