La compétence essentielle d’un manager dont personne parle

Pense aux trois trucs que tu détestes chez ton manager actuel ou ancien ? Je te parie que parmi ces trois trucs, il y’a :

  • Il/elle me surcharge-ait de travail ;
  • Il/elle me donne-ait des consignes que lui/elle même ne respectait ou n’appliquait pas ;
  • Il/elle n’a-avait pas les compétences pour gérer des équipes ;
  • Il/elle ne sait-savait pas communiquer, s’exprimait mal, faisait des remarques désobligeantes ;
  • Il/elle me stresse-ait, piquait des crises de panique qu’il communiquait constamment autour de lui/elle ;
  • Il/elle est-était mou-molle, lent-e, démotivant-e …etc.

Et j’en passe! La liste des « tares » des managers est malheureusement assez longue. Prenons maintenant ces quelques exemples que j’ai cités et essayons de les transformer en quelque chose de positif: l’opposé de ce qu’ils sont!

Un manager préféré :

  • Confie à chacun une charge de travail à hauteur de ses capacités ;
  • Met en application les règles et consignes  qu’il impose ;
  • Développe de bonnes relations avec son équipe ;
  • Prend le temps et fait l’effort de bien communiquer et n’entre jamais en conflit avec ses collaborateurs ;
  • Garde son calme et diffuse autour de lui du bien-être et de la sérénité ;
  • Est dynamique et motivant capable de booster son équipe …etc.

Ça ne te rappelle personne ? Si si ! Ce sont là, quelques-uns des Supers Pouvoirs du Super Animateur dont je parle souvent sur mon blog. Autrement dit, pour être un bon manager, il suffirait de développer les Supers Pouvoirs d’un Super Animateur ?

Selon moi, oui ! Si on développe ses superbes compétences, on devient déjà meilleur dans la gestion de ses relations au quotidien. Imagine ! Un boss ayant une démarche participative, qui communique sur ce qu’il fait, qui prend le temps d’adapter ses méthodes et ses outils à ses collaborateurs, qui les implique dans ce qu’il fait, qui maintient sa crédibilité et son autorité, non pas par les rapports de domination, mais par un travail quotidien sur soi et qui de plus est exemplaire dans tout ce qu’il fait. Un boss super organisé, avec des journées planifiées et qui est capable de s’adapter pour favoriser la cohésion de l’équipe, plutôt que de pousser l’équipe à s’adapter à lui.

Et…. CERISE SUR LE GÂTEAU : un boss qui anime des réunions brèves, productives et attrayantes, où on sort avec des décisions unanimes et des projets innovants. Un boss qui n’a pas besoin de faire appel à des ressources externes pour gérer des séances de travail complexes ou pour former son équipe. Ça fait rêver hein ? Et pourtant, c’est très possible et c’est ça le pouvoir du Super Animateur. Il ne conçoit pas son rôle de manager comme une position de supériorité l’obligeant à courir derrière les gens pour qu’ils fassent leur travail, se retrouvant ainsi des fins de semaines à 9h au bureau pour rattraper les retards des flemmards…Il conçoit son rôle de manager comme un leader inspirant qui est à la fois pédagogue et entrepreneur, créateur d’une dynamique de travail motivante. Il est tellement bien organisé, énergique et focalisé sur l’essentiel, qu’il devient un modèle pour ceux qui l’entourent et pousse chacun d’eux à se dépasser tout en se ménageant.

Ce n’est pas de la magie, c’est une réalité possible! Vous êtes beaucoup à penser qu’être manager nécessite 4 ans d’études en ressources humaines, pour ensuite gérer une équipe comme les pièces d’une machinerie. Or, si tu passais juste 10 minutes par jour à réfléchir sur ton propre « mindset », tu seras meilleur chaque jour et tu verras que la meilleure manière de gérer une équipe, c’est de se gérer soi-même.

Alors cesse d’essayer de devenir un « bon » manager ; contente-toi, dès aujourd’hui, de devenir chaque jour un petit peu plus : Super Animateur !

Tagged under:

1 Comment

Leave a Reply

Your email address will not be published.